Tropical Leaves

Sur cette page vous trouverez les différentes recherches et créations faites avec les enfants durant nos stages estivaux

Nature.jpg

DÉCOUVERTE DE LA NATURE

LES PLANTES DU PLAN D'EAU.

Jussie.JPG

Description : Originaire de l’Amérique du sud, plante envahissante, amphibie, développement possible dans la boue. Ses racines sont cassantes et résistantes et sa tige est horizontale.

Son développement cause de grave problèmes pour la biodiversité aquatique, en recouvrant le plan d’eau elle empêche la lumière d’atteindre les autres plantes aquatiques. 

LA RENOUÉE DU JAPON

Description : Originaire de l’Asie Orientale c’est une plante qui est envahissante (ça veut dire quelle prend énormément de place sans laisser le temps aux autres plantes de se développer)

Nous avons fait une experience : 

nous avons pris la mesure d’une de ces plantes un lundi le premier jour de stage. Elle mesurait 14 cm et le vendredi d’après elle  avait pris plus de 15 cm en 4 jours.

Voie verte et Renouée du Japon.JPG

Le risque : transformation du plan d’eau en foret amazonienne du japon…rire

Ça transforme le paysage du plan d’eau – sur la voie verte elle pousse vite et nous avons des risques de chutes ou de manque de visibilité à vélo.

Il ne faut ni la cueillir, ni la couper pour éviter qu’elle se développe aux endroits où elle n’est pas encore.  

L'AMBROSIA

Description : Originaire de l’Amérique, c'est aussi une plante très envahissante, elle est assez petite et se prolifère très facilement un peu partout. 

Le risque : si on ne l'arrache pas elle prolifère partout et au moment où elle fleurit, elle devient allergène. 

Elle est surveillée notamment par le réseau national de surveillance aérobiologique. 

LA JUSSIE

Renouée du Japon.jpg

Le risque : si on la laisse trop se développer et que l’on ne s’en occupe pas. Le plan d’eau risque d’être envahi. On ne pourra plus naviguer sur le plan d’eau, et les autres plantes ne pourront pas se développer. 

Il ne faut ni la cueillir, ni la couper pour éviter qu’elle se développe aux endroits où elle n’est pas encore. Car un seul brin peut suffire à créer un pied et se développer.